Coulage de la chape

Ce matin l’entreprise est venue afin de préparer le coulage de la chape : ils y ont passé la matinée à trois.

Tout abord, ils ont repéré le niveau final au laser, puis posé des plaques de polystyrène d’1 cm d’épaisseur afin de combler les plus grosses différences : par endroit il y avait jusqu’à 6 plaques et ailleurs une seule.

Ensuite, ils ont posés par dessus l’isolation composée de plaques de laine de roche de 4 cm d’épaisseur.

Enfin, ils ont placé des repères, sortes de chandelles, tous les 2 mètres, afin de quadriller la surface : de petites pattes indiquaient la hauteur finale de la chape.

En debut d’après-midi, le camion-toupie est arrivé et avec l’aide d’une pompe ils ont recouvert tout l’étage, à part le palier.

La chape est auto-lisante et devrait mettre une bonne semaine à être sêche, même si elle ne dépasse pas les 5cm.

J’ai bien fait de démonter la marche en bois sous la fenêtre du salon : la chape ne l’aurait recouvert que partiellement, et le mortier n’accroche pas sur le bois.

Et voici le palier : avec l’entrepreneur nous avons trouvé cette solution, cela laisse un rectangle de 2 m² environ. A nous ensuite d’aménager ce qui sera une sorte de hall d’entrée, pour que cela fasse propre.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.