Dernières photos avant le déménagement :'(

La véritable dernière page de ce blog et cette rénovation va se tourner d’ici quelques mois, aussi j’en profite pour faire quelques photos des coins et autres petits détails que je n’avais pas pris la peine de montrer.

Beaucoup de choses à dire là, comme la porte de l’escalier à droite laisser brute après ponçage, les stickers muraux habilement placés, l’aquarium qui trône sur le haut de mon vieux buffet d’étudiant, etc …

J’avais créé dans la plinthe des meubles un rangement astucieux pour les plats et autres accessoires du four.

Pour ceux qui se souviennent de la porte “invisible”, est-ce que vous remarquez le petit bouton en métal à coté de la bouteille de Coca Zéro tout en haut à droite ?

Il s’agit en fait d’une tige filetée qui coulisse et vient pousser la porte de l’autre coté pour qu’elle s’ouvre.

Du coté des toilettes, nous avions installé un lave-main.

J’avais bien évidement peint le tuyaux d’évacuation (ma création impossible).

Et cela, c’est le cellier vu depuis les toilettes, très pratique pour stocker tout ce qui est nécessaire.

Salon – Plinthes de parquet

Voilà, je me suis enfin décidé à poser les plinthes de parquet : j’avais la colle, la boite à angles et les plinthes, manquait plus que le courage.

Certains murs étant très “ondulés” j’ai essayé de donner un peu de courbes à certaines plinthes en les mouillant légèrement : après 24 h dans cette position, cela n’a pas fonctionné, certainement à cause du fait que ce n’est pas du vrai bois.

Il m’aurait fallu 4 mains et 4 pieds pour bien les plaquer : à défaut je me suis servi du pied en marbre de la lampe girafe, de bidon d’eau bien lourd, etc…

J’ai eu du mal avec les coupes car les plinthes n’ont pas la même épaisseur en haut et en bas : il fallait donc couper en biais et à plus ou moins 45°, ce qui n’a pas été sans quelques grosses erreurs.

Cela permet d’intégrer au mieux des éléments comme le dos-bar de la cuisine.

Après les coupes de fous au niveau du parquet, j’ai dû faire de même avec les plinthes.

Cuisine – Peinture bar et autres

Le mois dernier j’avais commencé la mise en peinture du bar, ainsi que l’encadrement de la porte d’entrée de l’étage, en rouge “passion”.

Nous avons repassé une couche, fignolé les détails et Maud, après l’avoir enduit, à peint également le montant entre les 2 fenêtres.

Ensuite j’ai collé une baguette décor chêne, comme le plan de travail, sur le dessus des panneaux.

La couleur est assez proche de celle du canapé et se marie parfaitement avec le vert de la cuisine.

La petite touche colorée sur le montant, dont on ne savait quoi faire, agrémente le murs des fenêtres.

L’ensemble reste lumineux et chaleureux.

Cuisine – Porte du bar

Ce week-end je me suis occupé de la porte du bar, donnant accès à l’angle vide.

Lors d’une manipulation, je me suis écrasé l’index entre 2 planches et ma phalange est toute gonflée et rouge : je ne suis pas douillet mais j’ai eu tellement mal que j’ai failli faire un malaise.

De toutes façons, à chaque fois que je bricole je me fais mal, me coupe, me griffe ou me cogne.

Lire la suite

Cuisine – Bar

Afin de cacher le dos du meuble de l’évier et du lave-vaisselle, j’ai cherché un moment la bonne méthode.

Finalement, j’ai penché pour des planches de médium : restait encore à savoir comment les fixer pour que cela soit bien rigide, un peu comme une demi-cloison.

A l’aide de rails de placo entre autres, j’ai réussi à créer des appuis au sol, afin de renforcer la rigidité.

J’en ai mis sur toute la longueur et pour le reste les panneaux seront vissés dans les cotés des meubles et le plan de travail.

J’avais fait pré-découper les panneaux aux mesures qui m’intéressaient. Ensuite passage de deux couches de sous-couche bois.

Enfin deux couches de peinture vert tilleul, comme le mur de cuisine.

Voici le côté du lave-vaisselle placé : il y a 5 cm de débord, juste assez pour retenir les chutes diverses, et ne pas couper la vue et le mode “”passe-plats””.

La grande plaque fixée à son tour.

Il faudra que je mastique l’angle pour cacher la jonction entre les deux panneaux.

Voici la vue depuis la cuisine.

Prochaine étape, installation de la porte pour accéder à l’angle.

Cuisine – Hotte et meubles haut

Il y a 2 mois j’ai acheté une hotte chez LM, peu bruyante, en inox, d’un design sobre et surtout pas chère : 79 €.

Cette semaine j’ai monté et accroché les meubles haut, et avec la hotte cela fini assez bien la cuisine. Dans l’ensemble, la composition est assez fidèle au plan que j’avais imaginé.

Voilà la hotte seule : la photo est un peu pâlotte et il y a des traces de doigts.

Dans le noir, c’est joli aussi, en plus cela éclaire suffisamment le plan de travail en cas de besoin.

Les deux meubles haut : un simple de 60 cm aligné avec les tiroirs en dessous, un autre de 80 cm vitré et une étagère d’angle.

Nous avions envisagé de mettre 2 petits meubles au-dessus des “jumeaux”, mais l’ensemble est assez cohérent comme cela, donc pour l’instant nous allons laisser en l’état.

Palier – Carrelage

J’ai passé du primaire d’accrochage (vert) sur les planches d’OSB, afin de facilité l’adhérence de la colle carrelage.

Une fois sec je me suis attaqué au carrelage en lui-même, avec quelques petites fioritures.

J’ai collé les 2 rangées centrales en faisant en sorte que celle-ci soit parallèle à la marche du salon et de l’escalier.
Ces dernières n’étant pas perpendiculaires, j’ai trouvé une idée tordue : dans l’alignement de la porte, j’ai fait une découpe en biais.

Une fois la rangée centrale sèche, nous avons collé les coupes de chaque côté.

On aperçoit mieux ici le décrochement avec à droite la rangée alignée par rapport à l’escalier, et le reste perpendiculaire à la marche du salon : c’est très subtile, mais la porte fermée c’est “parfait”.

Le lendemain, nous avons collé les carreaux sur le côté de la marche : je mettrai ensuite un nez de marche pour cacher les coupes du parquet et du carrelage.

Il ne manque plus que les plinthes et nous pourront couler les joints.

Je découperai ensuite une contre-marche pour venir à hauteur du carrelage : c’est l’escalier qui n’est pas de niveau car il s’est affaissé avec les années.

Palier – Chevrons et isolation

Lorsque nous avions fait coulé la chape, il restait 2 m² environ à l’arrivée du premier étage, juste devant l’escalier.

Après m’être cassé la tête pendant des semaines pour essayer de trouver LA solution, j’ai opté pour la plus difficile sans doute, mais celle où j’aurai le meilleur résultat, en théorie.    

Afin de ne pas être trop haut et rattraper un peu le niveau, j’ai donc découpé l’ancien plancher et ainsi gagné 2 à 3 cm.

Lire la suite

Salon – Parquet

Ce week-end et aujourd’hui, on s’est attaqué à un gros morceau : la pose du parquet dans la salle à manger et le salon : la surface fait environ 25 m².

Nous n’en avons jamais posé et pour compliquer la tâche il faut que les lames soient parallèles au carrelage de la cuisine, alors que les murs ne le sont pas.    

Cela peut paraître un problème purement esthétique mais de ce détail dépend tout le rendu de la pièce.

Lire la suite

Cuisine – Portes et équipements

Après avoir emménagé, nous avons continué l’installation de la cuisine : montage des portes, installation du four et de la plaque de cuisson, etc …

Nous avons pris des portes blanches laquées, comme les jumeaux (frigo-congélo) et le lave-vaisselle que l’on avait déjà.

Cela met en valeur le carrelage et le plan de travail. Il manque encore la hotte et les meubles haut.

De ce côté, il faudra combler l’espace dans l’angle.

Pour le coin cuisson, nous sommes partis sur de l’inox, comme une touche plus contrastée au milieu du blanc.

J’ai eu beaucoup de mal pour insérer la plaque car elle est plus épaisse que le plan de travail : j’ai donc dû sculpter le caisson en dessous également. Le dessus est en verre trempé.

Vue du salon : il y a le retour bar à faire aussi pour cacher toute la zone technique.

Encore de la sculpture, je devrai penser à passer mon CAP plomberie.

Dans l’angle, comme prévu, l’accès à la bouteille et autres arrivées : il faut que je réfléchisse à la manière de faire une porte discrète et pratique.