Visite avant achat ?

Nous avons déjà visité une ou deux fois la maison de ville rue Ferret, mais le problème est que celle-ci était très encombrée par les jouets, les vêtements et autres cartons, donc à chaque fois il a été difficile de se rendre compte des dimensions ou même de prendre des photos.

C’est assez génant, car on a l’impression de s’immiser dans leur vie même si en tant que potentiels acheteurs il est quand même normal que l’on puisse regarder les détails.

Bien décidés à faire quelques photos nous sommes retournés visiter : la jeune fille de l’agence immobilière avait du leur toucher mot sur le désordre, car nous avons pu nous déplacer sans trop avoir à enjamber leur bordel.

Voici donc les rares photos que l’on a pu prendre :

Là c’est la vue sur le couloir/cagibi qui mène vers les toilettes, lorsque l’on arrive au premier étage : admirez la magnifique tapisserie d’époque :p

Les toilettes, avec ses murs ondulés et sa chasse d’eau suspendue.

L’entrée de la cuisine, avec mon oncle Roger, électricien, venu en renfort : gros plan sur le sac poubelle.

Emilie effrayée par tant de désordre : nous n’avons pas osé ouvrir les placards.

L’angle où repose la hotte est tout bizarre, avec cette niche et ce décrochement : les propriétaires ne savent absolument pas pourquoi c’est comme cela et qu’est-ce qu’il y a derrière.

Leur salon… “rangé”, avec les deux seules fenêtres qui apportent peu de clarté

La salle à manger, avec la cloison de la cuisine derrière le puzzle géant : si nous achetons, nous la casserons afin d’ouvrir complètement l’espace.

Voici l’escalier qui monte au deuxième étage, avec son “meuble” d’angle fait maison.

La hall du deuxième étage vu de l’escalier : on aperçoit à gauche l’un des murs de la salle de bains et au fond les portes des deux petites chambres.

La grande chambre juste au dessus de la cuisine.

Elle est toujours aussi bien rangée, mais par contre elle est très lumineuse.

Une première petite chambre avec des fenêtres en hauteur.

La troisième chambre, de même configuration que la précédente.

La salle de bains, avec toilettes.

Le lavabo… remarquez son inclinaison et le joint silicone de 3 cm d’épaisseur.

Nous n’avons pas pris de photos des combles tout en lambris, d’une surface équivalente au deux petites chambres. Il y a une échelle de meunier bien casse-gueule pour y monter.
Pas de photos non plus du garage ou de l’escalier de l’entrée.

Bref, tout cela a besoin d’un gros gros rafraîchissement : on va faire appel à des experts pour vérifier la solidité des planchers car ils penchent pas mal, la maison semblant s’être affaissée :/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *